Ostéopathie Mouvement
Ostéopathie - La vie, c’est le mouvement!

Ostéopathie

L’ostéopathie part du principe qu’à l’intérieur de notre corps, chaque structure doit être mobile.

La vie, c’est le mouvement!

Une perte de mobilité peut, par exemple, entraîner une diminution de l’afflux sanguin et donc une baisse de l’oxygénation et de l’apport nutritif. Puisque chaque structure est en connexion avec ses voisines, toutes s’influencent. La perte de mobilité peut ainsi provoquer un trouble de l’état de santé.

En tant qu’ostéopathe, mon objectif sera de déceler les pertes de mobilité des articulations, muscles, ligaments, fascias ou organes grâce à un toucher précis et minutieux. Cette écoute « palpatoire » dans mon approche diagnostique et thérapeutique permet une thérapie préventive et curative.

Voici les piliers sur lesquels repose l’ostéopathie:

Ostéopathie - Équilibre
Les piliers de l'Ostéopathie

L’être humain est un tout

L’être humain forme une unité complète biologique, émotionnelle et spirituelle. Corps, âme, vécu et environnement sont donc étroitement liés.

Toute perturbation au sein de cette unité pourra se manifester dans n’importe quelle autre partie de celle-ci.

Par exemple, une perte de mobilité d’une articulation du pied peut non seulement induire une douleur locale, mais également une douleur dans le bas du dos.

Interdépendance de la structure et de la fonction

Toutes les structures du corps humain ont une fonction.

Lorsqu’un trouble de la structure apparaît, sa fonction s’en trouvera altérée ; et vice-versa, une fonction déréglée perturbera la structure.

Par exemple, une cheville tordue avec des ligaments impactés aura pour conséquence de la douleur, une perte de mobilité et une incapacité d’utiliser cette cheville dans sa fonction. A l’inverse, une immobilisation prolongée d’une articulation va raidir les tissus péri-articulaires et l’articulation même.

Principe de la loi de l’artère

Toutes les circulations, qu’elles soient sanguine, lymphatique, nerveuse ou cellulaire, doivent impérativement être fluides et libres.

Par le biais de manipulations, l’ostéopathe est capable d’améliorer cette circulation.

L’organisme s’autorégule

Nous n’en avons pas toujours conscience mais notre organisme lutte en permanence contre de multiples agressions (changements climatiques, microbes…).

L’organisme a la faculté naturelle de se maintenir dans le meilleur équilibre possible.

Cependant, les pertes de mobilité peuvent altérer la capacité du corps à s’auto-réguler.

Dans ce cas, l’ostéopathe peut alors ramener la mobilité au sein des structures pour stimuler l’auto-guérison.

Pour en savoir plus sur l’ostéopathie et son histoire, n’hésitez pas à faire un petit tour sur Wikipedia et sur le site de l’union professionnelle des ostéopathes de Belgique

Ostéopathie à Bruxelles

J’exerce en tant qu’Ostéopathe D.O. et comme praticienne en Médecine Traditionnelle Chinoise dans mon cabinet à proximité immédiate de Bruxelles.

Plus d’info sur la page Ostéopathe Drogenbos